Accueil La Commune Le Tourisme L'enfance Vie locale Nous contacter

Mairie de Champ Saint Père

Rue de l’hôtel de ville

Tél :02 51 40 93 24

Télécopiie : 02 51 40 92 06

Courriel : mairie.champstpere@wanadoo.fr

Site Officiel de la mairie de Champ st Père



News

L'aire de camping-cars du Pigré a été ouverte officiellement lundi soir, en présence des élus et de membres du tissu associatif et économique de la commune. « Pour le site du Pigré, c'est une opportunité qu'il fallait saisir », explique Marcel Gauducheau, maire.

Cette aire compte 19 emplacements et, au dire des camping-caristes présents, est un modèle du genre dans un cadre calme et bucolique, tout en étant à l'entrée du bourg.

Une société bretonne, Air service, assure la gestion du lieu qui sera bien sûr référencé sur les sites spécialisés. Le coût pour 24 heures est de 9 € et l'entrée se fait en payant par carte bancaire.

« Au départ nous envisagions un emplacement plus modeste, en bas de la vallée verte, (parking cimetière) et finalement le conseil municipal s'est dit pourquoi ne pas réaliser un aménagement de qualité pour valoriser la commune. »

Le coût de cet investissement s'élève à 180 407 € TTC. Reste à adapter la signalétique à l'entrée du village et à promouvoir aussi à l'échelon local ce site qui ne manque pas de charme avec son plan d'eau et son petit côté théâtre de verdure.


La cuisine pendant la grande guerre

Dans le cadre de l’année Clemenceau, un atelier cuisine de guerre, animé par Stéphanie Roumegous, s’est déroulé au centre culturel des Tilleuls

Dans un décor d’époque, grâce à une exposition de tout le matériel de « popote » des tranchées et d’ustensiles de cuisine des familles, l’animatrice a commenté avec beaucoup de détails et d’anecdotes la façon dont on s’alimentait sur les champs de batailles et à l’arrière, dans les villes et les campagnes.

Pour compléter cette exposition, Stéphanie Roumegous a réalisé devant un auditoire très intéressé, dont plusieurs enfants, un repas type des tranchées : quenelles de pâte de farine bouillies et rissolées dans du saindoux, corned-beef et biscuits réalisés avec la pâte de farine, saupoudrés d’un peu de sucre. Les spectateurs ont été invités à goûter ce frugal repas. Cet atelier instructif a été apprécié.

Un film sur clemenceau

Samedi, une quarantaine de personnes se sont retrouvées à la bibliothèque des Tilleuls pour assister à la projection du film Clemenceau, d'Olivier Guignard. Cette soirée était proposée dans le cadre du centenaire de l'Armistice, par la communauté de communes Vendée Grand littoral, qui souhaite ainsi rendre hommage à Georges Clemenceau, père de la nation et enfant du pays.

Le film retrace la vie et les combats de cette figure emblématique de notre territoire et brosse un portrait intime de ce personnage complexe. Dans ce cadre, un atelier culinaire sera proposé le 20 octobre, de 15 h à 17 h. Il permettra de découvrir la Grande Guerre sous un autre angle, celui des rations des soldats et celui de la cuisine des familles entre 1914 et 1918.


Du 30 octobre au 28 novembre, l'exposition Clemenceau, au-delà du tigre, sera présentée à la bibliothèque. Pour plus d'informations : www.vendeegrandlittoral.fr ou au 02 51 20 72 07.

La chorale Harmonia 85 aide les sourds

Avec soixante-cinq choristes venus de tout le secteur, la chorale Harmona 85 apparaît comme une association où il fait bon vivre

a grande salle des Tilleuls était comble vendredi soir pour la réunion annuelle de l’association Harmonia 85. Sa présidente, Mimie Reverseau, a souligné devant 65 personnes le rôle moteur de Patrice Bodin, chef de chœur depuis les débuts de la chorale, avant d’en féliciter les musiciens. L’année écoulée aura été marquée par de nombreux concerts réalisés souvent en partenariat avec d’autres chorales, à l’image de celui réalisé à La Boissière des Landes au profit de l’association des Amis et parents de déficients auditifs (Adapepa). Un concert qui a permis à Harmonie 85 de récolter 800 €. « Ce don est précieux pour nous. Il nous permettra d’organiser une fête de Noël à l’Aiguillon pour les jeunes sourds » explique Myriam Babu, la présidente de l’Adapepa.

Lundi 8 octobre, un camion a percuté un poteau téléphonique sur le nouveau parking, situé à proximité de l’école Jacques-Yves-Cousteau. La responsabilité du camion n’est pas engagée, selon les riverains. Les fils étaient très bas.Le résultat, c’est trois poteaux au sol et tout un quartier privé de téléphone et d’internet par voie de conséquence. Le lendemain, des agents de l’entreprise Orange sont venus sur place.

« Vu la complexité de la ligne, on ne peut pas rétablir la liaison » rapporte Anne Deniau, une riveraine privée de connexion, comme tout le quartier, soit environ une cinquantaine de foyers. Depuis cette date plus aucune nouvelle de l’opérateur téléphonique.

« Il peut y avoir un réel danger pour les personnes âgées qui n’ont plus aucun moyen d’appeler les secours », explique pour sa part Marie-Christine Maréchal, qui est outrée de l’absence de réponse une semaine après les faits, malgré les coups de fils et courriels qui ont été transmis.

Les riverains ont contacté les élus locaux et Patricia Galerneau, députée de la circonscription, pour appuyer leur demande afin d’obtenir une réparation dans les meilleurs délais de ce tronçon de ligne


 

Lundi 8 octobre, un camion a percuté un poteau téléphonique sur le nouveau parking, situé à proximité de l’école Jacques-Yves-Cousteau. La responsabilité du camion n’est pas engagée, selon les riverains. Les fils étaient très bas.



Le résultat, c’est trois poteaux au sol et tout un quartier privé de téléphone et d’internet par voie de conséquence. Le lendemain, des agents de l’entreprise Orange sont venus sur place.


« Vu la complexité de la ligne, on ne peut pas rétablir la liaison » rapporte Anne Deniau, une riveraine privée de connexion, comme tout le quartier, soit environ une cinquantaine de foyers. Depuis cette date plus aucune nouvelle de l’opérateur téléphonique.


« Il peut y avoir un réel danger pour les personnes âgées qui n’ont plus aucun moyen d’appeler les secours », explique pour sa part Marie-Christine Maréchal, qui est outrée de l’absence de réponse une semaine après les faits, malgré les coups de fils et courriels qui ont été transmis.


PUBLICITÉ

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Amateur ou ambassadeur en cuisine ?


Tentez de gagner un cours de cuisine avec le Chef Norbert


Inspired by

Les riverains ont contacté les élus locaux et Patricia Galerneau, députée de la circonscription, pour appuyer leur demande afin d’obtenir une réparation dans les meilleurs délais de ce tronçon de ligne.